Mon chien boit beaucoup : quand dois-je m’inquiéter ? 

Mon chien boit beaucoup : quand dois-je m’inquiéter ?

Votre chien boit beaucoup et beaucoup plus régulièrement ? Durant la saison estivale, c’est un comportement qui n’a rien d’anormal dans la mesure où l’animal cherche à réguler sa température corporelle. En revanche, si vous constatez un changement soudain avec une soif excessive en dehors de cette période, c’est peut-être le signe d’une maladie sous-jacente plus ou moins grave. Alors quelles sont les causes possibles ? Quelles sont les maladies qui entraînent une surconsommation d’eau ? Quelle prise en charge envisager ? Et dans quel cas l’examen vétérinaire devient indispensable ?

Mon chien boit beaucoup : quelles causes possibles ?

Au quotidien, le chien régule naturellement sa température corporelle en s’hydratant. C’est particulièrement vrai en été puisqu’il aura tendance à transpirer plus que d’habitude. Voilà pourquoi, c’est une saison ou le chien boit beaucoup et régulièrement dans la journée. De manière générale, les spécialistes s’accordent à dire que les apports en eau varient entre 30 à 40 ml par kilogramme et par jour. Par exemple, pour un chien qui pèse 20 kg, il faudra compter 3/4 de litre d’eau par jour. En haute saison, un apport supérieur en eau n’a donc rien d’anormal.

En revanche, si un chien se met à boire beaucoup d’eau en dehors de la saison estivale ou au-delà de la quantité indiquée, alors il faudra réagir vite. En effet, c’est peut-être le signe d’une maladie qu’il convient de faire diagnostiquer le plus tôt possible pour une meilleure prise en charge. Parmi les causes possibles, l’animal peut être victime d’une insuffisance rénale ou hépatique, de diabète ou d’autres maladies telles que la maladie de Cushing (hypercorticisme).

Quelle maladie pour un chien qui boit beaucoup ?

Si vous notez une surconsommation d’eau chez votre chien, alors il peut s’agir d’un trouble plus profond qu’il convient de repérer au plus vite en faisant appel à votre vétérinaire. En effet, certaines maladies plus ou moins graves ou des problèmes comportementaux déclenchent une soif excessive chez l’animal.

La polydipsie et la polyurie chez le chien

Si votre chien boit beaucoup (polydipsie) et urine abondamment (polyurie), n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire pour mieux en comprendre la cause. Parmi les plus fréquentes pour ces deux maladies, on retrouve l’insuffisance rénale, le diabète ou l’hypercorticisme (sécrétion anormalement excessive de cortisol).

Les troubles rénaux chez le chien

Les troubles rénaux chez le chien entraînent une soif excessive. En cas d’insuffisance rénale, l’animal va chercher à compenser un manque d’hydratation avec une consommation supérieure. Dans certains cas, le chien peut également être atteint d’une affection des reins ou d’une glycosurie rénale qui provoque des urines à répétition. Quant aux maladies plus rares, il existe aussi le diabète insipide néphrogénique qui bloque la réabsorption d’eau, ce qui amène le chien à boire davantage. 

L’hypocalcémie, l’hypokaliémie et les cancers généralisés chez le chien

Pour les maladies les plus graves, il se peut qu’un chien qui boit beaucoup soit atteint d’un cancer. Voilà pourquoi, il est essentiel de consulter son vétérinaire de toute urgence en cas de comportement anormal. Concernant les causes plus légères, l’animal peut aussi être atteint d’une hyperparathyroïdie qui entraîne une production anormalement élevée d’hormone parathyroïdienne (PTH) avec une soif abondante. Dans ces cas-là, il est possible d’opter pour un traitement adapté visant à limiter l’hypercalcémie (augmentation du taux de calcium dans le plasma ou l’hypokaliémie (trop faible concentration de potassium dans le sang). Là encore, c’est à votre vétérinaire qu’il faudra s’adresser afin d’opter pour un traitement spécialement adapté à votre chien.

Quelles autres causes possibles pour un chien qui boit trop ?

Parmi les autres causes possibles pour un chien qui boit beaucoup, une infection de l’utérus peut provoquer une soif incontrôlable chez la chienne. Quant à certains troubles comportementaux, ils peuvent entraîner une polydipsie psychogène qui se manifeste par une soif excessive et un attrait soudain pour l’eau. En complément d’une visite chez le vétérinaire, faire appel à un comportementaliste animalier peut vous permettre de mieux cerner le problème. 

Mon chien boit beaucoup : quelle prise en charge ?

En cas de comportement anormal, que ce soit une soif excessive ou des urines abondantes, il est essentiel de se tourner vers un vétérinaire au plus tôt pour faire contrôler l’état de santé de votre chien. En fonction du diagnostic, ce spécialiste pourra proposer des examens complémentaires tels qu’une analyse urinaire, une échographie abdominale ou une prise de sang pour mieux déterminer les causes de ce changement soudain et proposer un traitement adapté. 


Découvrez tous nos guides :