Peut-on être enceinte et avoir ses règles ?

Peut-on être enceinte et avoir ses règles ?

Généralement, les saignements en début de grossesse sont une source d’angoisse pour les futures mamans. Pourtant, 20 à 25 % des femmes enceintes constatent des saignements au cours du premier trimestre de leur grossesse. Dans cet article, nous allons voir que ces métrorragies ne sont pas forcément les prémices d’une fausse couche, mais qu’elles peuvent avoir d’autres causes.

Comment sont les saignements en début de grossesse ?

Les saignements en début de grossesse se présentent comme des petites taches brunâtres dans la plupart des cas. Pour certaines femmes, ces saignements avaient le même aspect et la même abondance que des règles normales. Lorsque ces saignements persistent, qu’ils deviennent rouges et abondants, et qu’ils s’accompagnent de crampes au niveau du bas ventre, il est urgent de consulter votre médecin en urgence afin de vérifier qu’il ne s’agit pas d’une fausse couche ou d’une grossesse extra-utérine. 

Que sont les règles anniversaires ?

Dans un cycle normal, lorsque l’œuf ne s’implante pas dans la paroi utérine, le surplus de la muqueuse utérine se détache pour être évacué par le vagin. Ce sont les menstruations. Lorsque la nidification se fait, les règles s’arrêtent. Pourtant, de petites taches de sang peuvent apparaitre au moment de la date présumée des règles. Ce sont les règles anniversaires. Il s’agit en réalité de pertes de sang liées à la nidation. D’autres saignements bénins peuvent également intervenir durant la grossesse dans la mesure où le col de l’utérus est très vascularisé. Une femme enceinte peut avoir des saignements après rapport sexuel ou après un examen gynécologique.

Comment sont les règles lors d’un déni de grossesse ?

Le déni de grossesse désigne une situation dans laquelle une femme est enceinte physiquement sans avoir conscience de l’être. Ce déni peut être partiel quand la femme découvre sa grossesse avant le terme. Ce déni est total lorsque la femme apprend sa grossesse le jour de l’accouchement. Dans le cas d’un déni de grossesse, la femme ne ressent pas de nausées, pas de douleur et elle continue d’avoir ses règles. Le bébé se loge en position debout le long de la colonne vertébrale et ne bouge pas. Très souvent, le déni de grossesse intervient chez des femmes en surpoids ou chez des femmes qui prennent la pilule contraceptive. En effet, celle-ci cause des règles artificielles qui persistent pendant la grossesse.

Peut-on faire un test de grossesse pendant les règles ?

Il existe deux manières de réaliser un test de grossesse. Le premier est un test urinaire qui va mesurer le taux d’hormones de grossesse. Au début de la grossesse, ce taux est assez faible et il est nécessaire d’attendre la date présumée de ses règles. Ce test doit être réalisé le matin, car les urines sont plus concentrées. L’autre manière de savoir si l’on est enceinte, c’est de faire un test sanguin en allant faire une prise de sang dans un laboratoire d’analyse médicale. Il est conseillé de faire un test de grossesse même si l’on a ses règles dès lors qu’il existe un risque de grossesse (rapports non protégés pendant la période d’ovulation).